#HenryFord #Échec #Opportunité

L’échec nous procure l’opportunité de recommencer plus intelligemment

Toutes nos publications

Réseaux sociaux : comment prospecter sur Linkedin en BtoB ?

Bien que son nom reste imprononçable pour certains, LinkedIn fait désormais partie du quotidien de nombreux chefs d’entreprises et commerciaux. Avec 15 millions d’utilisateurs en France, le réseau s’impose de plus en plus auprès des professionnels du B2B. Pourquoi suscite-t-il autant d’engouement ? Comment utiliser LinkedIn pour enrichir son réseau professionnel et prospecter ?

 >> Découvrez nos solutions en matière de réseaux sociaux

 

L’évolution de la prospection impacte le quotidien du commercial

 

 

Sessions de travail indispensables de l’agenda de tout bon commercial il y a encore quelques années, la prospection téléphonique ou le démarchage terrain sont aujourd’hui souvent délaissés au profit de nouvelles méthodes de prise de contact. Perçues comme des tâches pénibles et redoutées par de nombreux commerciaux, le « cold calling » et la prospection terrain sont des techniques de moins en moins utilisées.

Car de nouveaux moyens, efficaces lorsqu’ils sont correctement mis en place, permettent d’obtenir des résultats, et à moindre effort. Considérée comme étant moins intrusive, la prospection sur les réseaux sociaux fait désormais partie des compétences prisées des chefs d’entreprises, pour leurs futures recrues mais aussi pour leur propre usage.

Première étape pour élargir son réseau : entrer en contact. Bien qualifiées, les cibles sont adressées intelligemment, grâce à un profil étudié et à un discours adapté. Sur LinkedIn, la retenue est de mise : les approches commerciales subtiles sont de bon ton, pour suggérer une mise en relation sans s’imposer.

Les chefs d’entreprises et les commerciaux ne sont pas les seuls à reconnaître la pertinence de l’usage des réseaux sociaux, 79 % des marketeurs considérant LinkedIn comme une source intéressante pour générer des leads.

 

Quel abonnement LinkedIn choisir ? 

La version gratuite du réseau social permet de se constituer rapidement un réseau et nécessite d’être maîtrisée avant de passer aux versions supérieures (payantes).

Les initiés se tournent alors vers LinkedIn Premium, une formule qui permet notamment de visualiser les personnes ayant consulté son profil. Cette offre dans sa configuration standard coûte environ 400 € par an et se décline en plusieurs versions. LinkedIn Premium est intéressante pour les adeptes de l’envoi d’email de prospection directement depuis la plateforme éponyme.

Les utilisateurs avancés sont quant à eux adeptes de LinkedIn Sales Navigator. Cette version propose des outils complets pour effectuer des ciblages et constituer des listes de prospection. Son coût est d’environ 600 € par an. La liste des fonctionnalités de chaque version est disponible sur le site de LinkedIn. Un autre intérêt majeur réside dans le fait que de nombreux connecteurs permettent de lier LinkedIn pour intégrer automatiquement les contacts dans le CRM de l’entreprise, ce qui représente un gain de temps appréciable au quotidien. 

 

 

 

 

La confiance : clé de voute de la construction de son réseau

Outre la nécessité de soigner son profil LinkedIn, notamment en le renseignant avec application, il est recommandé d’optimiser son profil en intégrant des mots-clés à sa présentation. La confiance passe également par la mise en évidence de son expertise. Pour cela, LinkedIn permet d’ajouter des exemples de réalisations ou d’insérer un lien vers un site internet.

Se montrer assidu est aisé : il suffit à l’utilisateur de partager les posts de son réseau, de les commenter ou de mettre en avant ses compétences au travers de la curation de contenu. Contrairement à l’idée répandue, il n’est pas indispensable de créer des contenus pour entretenir son réseau. Afin de faciliter la prise en main de la plateforme par ses utilisateurs, LinkedIn propose d’évaluer son Social Selling Index, au travers duquel des améliorations sont proposées.

  

Nota : L’impact du RGPD sur la prospection en BtoB 

La conformité au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) a largement animé le secteur de la prospection commerciale. Gérées par la CNIL, les informations commerciales ne sont pas soumises aux règles de la RGPD en BtoB. Les commerciaux peuvent donc démarcher, à condition que le prospect soit en mesure de s’opposer à cette pratique. Le plus souvent, un lien de désinscription à la newsletter ou à la base de données est utilisé.

 

Pour aller plus loin :

Agence Nova Réseaux sociaux

Sources : 

https://blog.digimind.com/fr/tendances/linkedin-50-chiffres-essentiels-pour-votre-strategie-marketing/

https://fr.linkedin.com/pulse/rgpd-chamboulera-ou-pas-la-prospection-commerciale-emilie-everhard

 

Agence_Nova_Focus_Commercial_Mockup

Landing Pages: The Do’s and Dont’s

Improve your forms, page structure and overall leads. Fusce dapibus

Consultez notre étude de cas
Publications récentes

#HenryFord #Échec #Opportunité

L’échec nous procure l’opportunité de recommencer plus intelligemment Henry Ford (1863-1947) était un ingénieur et industriel américain, fondateur de ...

>> Lire la publication

Les bonnes pratiques en matière de réseaux sociaux BtoB

Plus communément appelé Social Selling, la vente via les réseaux sociaux est en plein essor. Pour preuve, d'après l'étude de Nomination et du CMIT de ...

>> Lire la publication

Réseaux sociaux : comment prospecter sur Linkedin en BtoB ?

Bien que son nom reste imprononçable pour certains, LinkedIn fait désormais partie du quotidien de nombreux chefs d’entreprises et commerciaux. Avec 1...

>> Lire la publication

#FranklinD.Roosevelt #Réussite #Créativité

Le bonheur se trouve dans la joie de la réussite et le plaisir de l’effort créatif Franklin Delano Roosevelt (1882-1945) était le président des États-...

>> Lire la publication